supautonome-lsh

supautonome-lsh

Classements 2017-2018

En cours de construction

 

Classement de Shanghai 2017

*

*

*

Sources:

*

 Studyrama

http://www.studyrama.com/formations/classements/classement-de-shanghai-2017-la-france-recule-encore-un-103756

*

L’Usine nouvelle

https://www.usinenouvelle.com/article/le-classement-de-shanghai-2017-compte-trois-universites-francaises-dans-son-top-100.N576898

*

*

 

 

Les 22 universités françaises et leur classement

Classement national / Université / Classement mondial 

*

       1. Université Pierre et Marie Curie - Paris 6 (40e) 

        2. Université Paris Sud - Paris 11 (41e) 

        3. École Normale Supérieure - Paris (69e) 

        4-6. Université Aix Marseille (101-150) 

         4-6. Université de Strasbourg (101-150) 

        4-6. Université Paris Diderot - Paris 7 (101-150) 

        7-9. Université Grenoble Alpes (151-200) 

        7-9. Université de Bordeaux (151-200) 

        7-9. Université Paris Descartes - Paris 5 (151-200) 

        10-14. Université Claude Bernard - Lyon 1 (201-300) 

         10-14. École Normale Supérieure - Lyon (201-300) 

        10-14. Université Paul Sabatier - Toulouse 3 (201-300) 

        10-14. Université de Lorraine (201-300) 

        10-14. Université de Montpellier (201-300) 

        15-17. ESPCI ParisTech (301-400) 

        15-17. Université Paris Dauphine - Paris 9 (301-400) 

        15-17 Toulouse School of Economics - Toulouse (301-400) 

        18-20. Ecole Polytechnique (401-500) 

        18-20. MINES ParisTech (401-500) 

        18-20. Université Nice Sophia Antipolis (401-500) 

        19-22. Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yveline (501-600) 

        19-22. Université d’Auvergne (601-700). 

 

Une nouveauté dans le classement 2017

Nouveauté cette année, l’Academic Ranking of World Universities publie également la liste des établissements classés entre 501 et 800. Il s’agit des universités "Top Candidates" qui « ont le potentiel d’entrer dans le Top 500 dans le futur ». Mais une fois de plus, ce sont les États-Unis et la Chine qui trustent cette partie du classement avec 55 universités reconnues comme candidates chacune. La France en compterait dix, parmi lesquelles l’université de Rennes 1, l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines ou encore Paris Sorbonne Université.

*

*

Le top 20 du classement

*

       1. Harvard University

        2. Stanford University

        3. University of Cambridge

         4. University of California-Berkeley

        5. Massachusetts Institute of Technology (MIT)

        6. Princeton University 

        7. University of Oxford 

        8. Columbia University 

        9. California Institute of Technology

        10. University of Chicago 

        11. Yale University 

        12. University of California, Los Angeles 

        13. University of Washington 

        14. Cornell University

         15. University of California, San Diego 

        16. University College London

        17. University of Pennsylvania 

        18. The Johns Hopkins University 

        19. Swiss Federal Institute of Technology Zurich 

        20. Washington University in St. Louis

Consulter l’intégralité du classement de Shanghai 2016

Consulter le classement de Shanghai 2016 ?

*

*

*

Depuis la création du classement de Shanghai en 2003, l’Université de Harvard est toujours en tête. Et avec elle dans le Top 100, 47 autres établissements américains dans les nouveaux résultats publiés mardi 15 août. Les universités françaises, quant à elles, sont au nombre de trois parmi les 100 premières universités mondiales de ce classement publié chaque année.

L’Université Pierre et Marie Curie, 40ème, perd une place par rapport à l’an dernier. Juste derrière, à la 41ème position, Paris-Sud grimpe de cinq places par rapport à 2016. Et l’Ecole Normale Supérieure se classe 69ème. Une hausse de 18 places. Au total, 20 universités françaises figurent dans le Top 500.

Des critères propres au classement

Chaque année, le classement est mis à jour en tenant compte de cinq critères. Le nombre de diplômés ayant obtenu un Prix Nobel ou une Médaille Fields. Même chose concernant les professeurs. Le nombre de publications dans les revues scientifiques Science et Nature. Enfin, les chercheurs cités dans leur discipline et le nombre de publications rattachées à l’établissement et répertoriées dans des indices de citations. Le tout est pondéré en fonction du nombre de chercheurs que compte l’université.

Spécifiques à ce classement, ces critères sont parfois dénoncés comme n'étant pas pertinents. Dans un document publié en 2009, des chercheurs des universités de Tours, de Paris-Dauphine et de Bruxelles les remettent en cause. Ils concluent que ce classement n'est pas "un outil utile et pertinent pour discuter de la "qualité" des institutions académiques."

Des regroupements non pris en compte

Dans un communiqué, la ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, s’est félicitée de “cette stabilité d’ensemble combinée à des progressions individuelles significatives (qui) témoignent de la solidité de la position des universités françaises”. Elle note néanmoins que “les grandes universités de recherche qui émergent actuellement à partir de regroupements universitaires ne figurent pas dans l’immense majorité des classements, à la différence de leurs membres.” Selon elle, une prise en compte de ces grandes universités ferait apparaître des établissements français à des rangs plus élevés.

Alors que seuls les résultats des 500 premières universités étaient publiés d’habitude, le classement de cette année mentionne celles qui se classent entre la 501ème position et la 800ème. On y retrouve dix universités françaises dont Paris Sorbonne et Versailles-Saint-Quentin qui ont quitté le Top 500 cette année.

*

*

 

A lire également :

*

Universités : le classement de Shanghai est-il fiable?

http://www.lejdd.fr/societe/education/universites-le-classement-de-shanghai-est-il-fiable-3411860

*

*

Éducation : la France recule encore dans le classement de Shanghai

http://www.lepoint.fr/societe/education-la-france-recule-encore-dans-le-classement-de-shanghai-15-08-2017-2150122_23.php

*

*

Classement QS 2017-2018 : la France (toujours) en perte de vitesse

http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/classement-qs-2017-2018-la-france-toujours-en-perte-de-vitesse.html

*

*

Classements internationaux : basculement géopolitique avéré

http://blog.educpros.fr/fiorina/2017/09/28/classements-internationaux-basculement-geopolitique-avere/

*

*

*

 

Classement Time Higher Education (2018)

*

*

World University Rankings 2018

*

Cliquer ci-contre:  World University Rankings 2018 table information

*

 


Aucun article