supautonome-lsh

supautonome-lsh

Du 1er au 15 février 2014

...


Du 1er au 15/2/2014

Le 14 février

*

 

Document transmis par Monsieur Barjot

 

*

 

Objet : Nouvelle procédure HDR
*

*

Messieurs les Directeurs d'Ecoles Doctorales,

*

Nous allons soumettre à l'approbation du prochain Conseil Scientifique du 21 février 2014 quelques modifications apportées à la procédure d'HDR : "réglementation HDR 2014-2015". Les champs ajoutés sont surlignés en jaune. Les délais sont très courts puisque je recevrai les candidats HDR dans la semaine du 10 au 13 mars prochain.
M. JOBERT souhaite que les directeurs d'écoles doctorales se prononcent sur la candidature à l'HDR avant même que je ne reçoive les candidats pour leur dépôt. C'est pourquoi par tél, je les en informe de façon systématique. Certains d'entre eux ont déjà dû prendre contact avec vous.

 

Il vous faut vérifier la candidature, la désignation des rapporteurs et la composition du jury de façon à arrêter la candidature s'il le fallait avant le passage devant les Conseils.
Vous verrez qu'au moment du dépôt de l'HDR, votre signature sur l'autorisation de soutenance, en 3ème de couverture, est requise en regard de "avis sur la désignation des pré-rapporteurs et la composition du jury".
Nous avons également voulu faire ressortir avec M. AQUIEN les deux stades de cette procédure interne et externe : l'examen en Collège doctoral et en Conseil scientifique s'effectuera au vu du rapport interne. Si le CS émet un avis favorable, nous demanderons seulement à ce stade les rapports externes. Après réception des rapports externes, vous devrez apposer votre signature sur l'autorisation de soutenance une seconde et dernière fois.
*
En vous remerciant de votre attention.

*

 

Bien cordialement.

 

*

*
Véronique LESCASTREYRES
Chef du service des doctorats
Maison de la Recherche - Université Paris IV
28, rue Serpente - 75006 PARIS
Bureau D 306 (3ème étage)
*
Tél. : 00 33 (0)1 53 10 57 23
Fax. : 00 33 (0)1 53 10 57 29
*
Veronique.Lescastreyres@paris-sorbonne.fr

 

 

Le 10 février
*

*

Document transmis par Monsieur Barjot

 

A L'ATTENTION DES RESPONSABLES SYNDICAUX EN CHARGE DES QUESTIONS D'ÉDUCATION ET DE FORMATION

*

Mesdames, Messieurs,

*
 Nous avons le plaisir de vous informer de la création du réseau national des ÉSPÉ (R-ÉSPÉ) lors de la réunion de l'ensemble des directeurs à Poitiers le 5 février. Un bureau provisoire, composé de Jacques Ginestié (président) et de Brigitte Marin, Mario Cottron, Alain Frugière et Patrick Pelayo (vice-présidents), a été constitué avec comme mission d'organiser et de structurer ce réseau dans la perspective d'une première assemblée générale ordinaire en juin 2014. Lors de cette assemblée générale, un bureau permanent sera élu pour un mandat de deux ans, les statuts définitifs et le règlement intérieur seront adoptés.
Ce réseau national a pour objectif de développer les initiatives de construction des ÉSPÉ au travers de la promotion d'actions de mutualisation, d'échanges et de projets en matière de formation des enseignants, de recherche en éducation et d'innovations pédagogiques.
Ce réseau s'appuiera sur les équipes engagées localement sur ces thèmes.
Cette structuration comportera quatre commissions permanentes (recherche, formation, partenariats, ressources et moyens), des commissions fonctionnelles permettant de fédérer les différents acteurs (directeurs, directeurs adjoints, responsables des services administratifs…) et des commissions thématiques (le numérique, les éducations à…, l'accueil d'enfants à besoins éducatifs particuliers, etc.).
Ce réseau travaillera en collaboration étroite avec la conférence des présidents d'université et en interrelation avec le ministère en charge de l'enseignement supérieur et de la recherche et le ministère en charge de l'éducation nationale afin d'accompagner de la manière la plus efficace possible la mise en place, le développement et la structuration des ÉSPÉ dans chaque académie.

*

 

Bien cordialement,

*

Jacques Ginestié, pour le bureau provisoire du réseau national des ÉSPÉ

*

Réseau des ÉSPÉ
Maison des Universités 103 Bd Saint Michel 75005 Paris_
01 44 32 91 87/92 03

 

 

 

Le 7 février

 

*

 Etat de la mise en place des ESPE

 

Résultats d'une enquête réalisée par les administrateurs provisoires des ESPE du 1er décembre 2013 au 15 janvier 2014. Cette enquête a été adressée aux ministres et directions ministérielles (MEN et MESR) ainsi qu'à l'ensemble des présidents d'université.

 

Source du document : Secrétariat du Réseau des ESPE

103, boulevard Saint-Michel 75005 Paris
Tél : 01 44 32 91 87/92 03

 

Cliquer sur le lien ci-dessous pour ouvrir

 https://static.blog4ever.com/2012/10/715979/2014-Reseau-ESPE-Enqu--te--Mise-en-place-des-ESPE-3-.pdf*

 

*

 

Le 7 février

 

Document transmis par Monsieur Barjot

 Cliquer sur le lien ci-dessous pour ouvrir

 https://static.blog4ever.com/2012/10/715979/Lettre_mission_Fridenson_299941-1-.pdf

 

*

Le 7 février

 

*

MOTION SUR LE PROJET DE DÉCRET

 

 PORTANT SUR LE STATUTS DES ENSEIGNANTS-CHERCHEURS

 

**

La 10e section du CNU réunie en session de qualification les 5, 6 et 7 février 2014, regrette de devoir constater les convergences du décret « statut » présenté au Comité Technique Paritaire (CTU) le 9 janvier 2014 avec la précédente loi « Liberté et responsabilité des universités » (LRU) portée par Madame Valérie Pécresse, que la section avait vivement combattue, comme nombre d’enseignants-chercheurs, en 2009.
En cohérence avec ses positions antérieures, la section réaffirme son opposition à l’évaluation récurrente, obligatoire et non confidentielle des enseignants-chercheurs (quel que soit le nom qu’on lui donne). Elle dénonce aussi la mise en œuvre de la modulation des services, alors qu’une réduction effective du nombre d’heures statutaires d’enseignement permettrait de prendre en compte l’alourdissement des charges administratives et l’élargissement des missions, que ce projet de décret aggrave encore. Cette situation pèse lourdement sur les conditions d’accomplissement de la mission de recherche et n’encourage pas les créations de postes dont l’absence bloque les carrières des jeunes chercheurs que nous qualifions.
Par ailleurs, la 10e section regrette vivement le désintérêt dont témoigne ce décret à l’égard des conditions de travail et de carrière, en particulier, pour ce qui touche aux prérogatives du CNU :

- limitation draconienne du droit au CRCT ;

 - aucune mention d’une amélioration des grilles de progression de carrière.
Enfin, la 10e section du CNU s’inquiète des mesures dérogatoires à la qualification, qui déréglementent le recrutement. La 10e section réaffirme avec force la nécessité pour tout chercheur de pouvoir déterminer lui-même ses objets de recherche et rappelle son attachement à la fonction publique d’Etat.

 

Motion votée à bulletins secrets, à l’unanimité des votants._

 

*

Le 6 février

 

Document relatif au statut des enseignants-chercheurs transmis par Monsieur Barjot :

 

Version consolidée au 11 décembre 2013 du Décret n° 84-431 du 6 juin 1984 fixant les dispositions  statutaires communes applicables aux enseignants-chercheurs et portant statut particulier du corps des professeurs des universités et du corps des maîtres de conférence.

 

Cliquer sur le lien ci-dessous

 Décret_CONSOLIDEhttps://static.blog4ever.com/2012/10/715979/PdfAdobe.jpg

 

*

Le 5 février

 

Documents transmis par Monsieur Barjot

 

1) Rapport sur la situation de l'assurance de la qualité dans l'enseignement supérieur.

 Quality https://static.blog4ever.com/2012/10/715979/PdfAdobe.jpg

2) L'évolution de la recherche et de l'enseignement supérieur

 Rapport_HCERES-1 https://static.blog4ever.com/2012/10/715979/PdfAdobe.jpg


05/02/2014
0 Poster un commentaire